Présentation de l’Ennéagramme

Introduction à l’Ennéagramme des personnalités

Ennéagramme est le mot qui désigne à la fois un diagramme et le système d’étude de la personnalité puissant et polyvalent auquel il sert de support.

Le cercle, symbole d’unité, est utilisé pour représenter le monde dans son ensemble, en d’autres termes, la réalité. Les 9 points servent à illustrer graphiquement l’idée qu’il existe différentes manières possibles de voir le monde et d’interagir avec lui. Ainsi, chaque point symbolise une vision du monde particulière développée très tôt dans l’enfance, ainsi qu’une stratégie d’adaptation qui découle de cette vision du monde, et qui va influencer nos pensées, nos émotions et nos comportements.

Ce Diagramme sert donc de support à un système d’étude de la personnalité qui décrit les automatismes inconscients que les êtres humains mettent en place pour appréhender le monde, se relier aux autres et trouver leur place.

L’Ennéagramme permet de comprendre la dynamique inconsciente de notre personnalité en s’appuyant sur la notion qu’il existe neuf motivations centrales, neuf façons de gérer notre énergie vitale.

Comment je suis attentif à ce qui se passe

Comment je suis touché par ce qui se passe
Comment je perçois le monde qui m’entoure

Ainsi, s’appuyant sur la notion qu’il existe 9 motivations centrales, communes à tous, l’Ennéagramme sous-tend qu’il y a en a une, en particulier, que nous avons cru être la meilleure et que nous avons choisie comme stratégie d’adaptation. C’est cette stratégie qui donne sa « couleur » à notre personnalité.

L’Ennéagramme présente ainsi 9 styles de personnalité, 9 automatismes, ayant leurs atouts et leurs limites. Chaque style comporte son propre filtre d’attention et ses croyances, relatifs à ce que nous pensons être nécessaire à notre survie et notre satisfaction personnelle, que l’Ennéagramme nomme « ego » (ou fausse personnalité).

Notre Base dominante structure notre personnalité , et est donc fort utile à notre développement. En revanche, cette personnalité, ou ego peut également, à un certain stade, par trop d’automatismes répétés,, trop de conditionnement, trop de filtres de perception, devenir une entrave à notre développement personnel.
Les Questions Clés sont donc « En quoi suis-je excessif » et « En quoi suis-je limité » ?

L’Ennéagramme nous propose de partir à la découverte de notre potentiel inexploité, et nous aide à comprendre pourquoi notre attention se dirige automatiquement dans une certaine direction et pourquoi nous sommes plus réactif ou plus attentif à certains événements ou informations qu’à d’autres.

Chacun des neuf profils identifiés (aussi appelés « bases », « types », « mécanismes »…) a ses dons, ses limitations, ses façons de penser et d’agir. Chaque profil privilégie certaines informations et en laisse d’autres de côté, d’une manière inconsciente, se limitant à une version de la réalité bornée par des œillères.

L’étude de l’ennéagramme nous offre donc une sorte de carte routière des mécanismes inconscients qui sont à l’oeuvre chez un individu donné. En offrant de nombreux repères, c’est un outil de compréhension de soi-même et des autres qui permet de mieux connaître les habitudes et les excès qui nous enferment et nous limitent afin de pouvoir en toute conscience, s’en dégager progressivement pour acquérir plus de liberté personnelle et évoluer vers un mieux-être.

Dans le rapport aux autres, c’est un allié précieux qui permet d’aider à vraiment comprendre autrui et sa façon de fonctionner. Véritable outil pratique pour développer l’acceptation de l’autre dans sa différence, connaître suffisamment les profils de personnalité proposés par l’ennéagramme donne des clés pour que les relations soient plus saines, plus profondes, plus vraies et moins conflictuelles.

Si l’on se souvient que notre Base Ennéagramme est avant-tout une stratégie d’adaptation au monde, on peut métaphoriquement la représenter comme un « moyen de transport », un « véhicule » privilégié que nous utilisons pour « avancer » dans le monde.

L’utilisation principale de l’Ennéagramme se situe donc autour des axes suivants :

Prendre conscience que j’ai tendance à m’identifier à (me confondre avec) mon véhicule ;

Comprendre et accepter qu’il existe d’autres véhicules plus adaptés dans certaines situations ;

Comprendre pourquoi autrui est en train de se conduire de cette façon, étant donné son véhicule ;

Distinguer autrui du véhicule qu’il est en train de conduire.
Bien que son histoire et ses origines soient quelque peu floues, le symbole de l’Ennéagramme et les profils de personnalité qui lui sont associés semblent être enracinés dans les traditions très anciennes Orientales et Moyen-Orientales.

Des traces peuvent en être trouvées dans les formes mystiques ancestrales de la plupart des grandes traditions spirituelles du monde (christianisme, hindouisme, judaïsme, bouddhisme et soufisme).

Aujourd’hui, la connaissance du système Ennéagramme est en croissance partout dans le monde. Ses idées sur le fonctionnement humain et le développement de la personne sont appliquées dans de nombreux domaines variés, y compris la psychologie et la psychothérapie, les affaires, les arts, les soins de santé, la parentalité, l’éducation, et la croissance spirituelle.