Histoire de l’Ennéagramme

L’histoire de l’Ennéagramme des personnalités est un peu mystérieuse et surtout très controversée.

Le symbole de l’Ennéagramme a été porté à l’attention du monde moderne par GI Gurdjieff, le fondateur d’une école de travail spirituel, près de Paris dans les années 1930.
Bien que Gurdjieff utilisait le dessin de l’Ennéagramme pour décrire les possibilités de développement humain, sa conception du diagramme était davantage liée à une communication symbolique de la connaissance ancestrale et à un processus de «travail sur soi» à travers lequel les individus peuvent acquérir un sens aïgu de la conscience de soi plutôt qu’une catégorisation en styles de personnalité.

 

Oscar Ichazo, avec l’attribution de caractéristiques de personnalité à chacune des neuf positions sur le schéma de l’Ennéagramme, est à l’origine de l’Ennéagramme tel nous le connaissons aujourd’hui. Il articule les profils de personnalité à partir de leurs motivations centrales, et décrit également leurs principales caractéristiques et préoccupations. A partir des années 1960, Ichazo a enseigné un programme de travail d’auto-développement basé sur l’Ennéagramme qu’il a appelé « proto-analyse ». Il a ensuite fondé l’Institut Arica, à l’origine basé au Chili. L’École Arica propose aujourd’hui des formations partout dans le monde traitant de divers aspects de l’œuvre d’Ichazo.

 

Claudio Naranjo, un psychiatre américain d’origine chilienne, qui avait étudié les structures et les troubles de la personnalité telle que décrits par le DSM, étudie avec Ichazo et développe son enseignement en proposant une articulation du systéme Ennéagramme d’Ichazo avec l’approche occidentale.
Au début des années 1970 Naranjo apporte sa compréhension du système Ennéagramme à Berkeley, où il l’a transmis à des étudiants dans le cadre de son propre programme de travail d’auto-développement (SAT : Seeker After Truth).

 

Sur la base de la matière première enseignée par Claudio Naranjo, Helen Palmer, Don Riso, Russ Hudson, et d’autres ont publié les premiers livres sur l’Ennéagramme à la fin des années 1980 et au début des années 1990.

Dès lors, les écoles foisonnent et l’Ennéagramme connaît de grands développements et de nombreuses publications à travers le monde. Sa pratique s’est structurée progressivement depuis 1994 et la création de l’Association Internationale d’Ennéagramme (IEA) dont le but est de garantir la diffusion de l’Ennéagramme dans le cadre de principes éthiques clairs.