Qui suis – je ?

 

Qui suis – je ?

 

La première question qu’il faudrait se poser – sans doute la moins évidente – est la suivante : qui suis-je ?

Nous nous posons sans cesse cette question. Nous savons bien sûr qu’entre la naissance et la mort il y a une expérience que nous appelons la vie. Suis-je l’expérience ou l’expérimentateur ? Suis-je ce corps ? Suis-je mes défauts ? Suis-je cette maladie ? Suis-je une mère, un banquier, un employé ou un fan de sports ? Suis-je le produit de mon éducation ? Puis-je changer – tout en restant moi-même – ou suis-je immuable à tout jamais ?

Vous n’êtes rien de tout cela. Vous avez sans le moindre doute des défauts, mais ils ne sont pas vous. Vous souffrez peut-être d’une maladie, mais vous n’êtes pas un diagnostic. Si vous êtes riche, vous n’êtes pas une cote de solvabilité. Vous n’êtes pas votre curriculum vitae, votre quartier, vos diplômes, vos erreurs, votre corps, les rôles que vous jouez ou vos titres. Tout cela n’est pas vous parce que vous êtes susceptibles de changer.

Il existe une partie de vous-même qui est indéfinissable et immuable, que ni le temps, ni la maladie ni les circonstances ne peuvent modifier.

Il existe en vous une authenticité innée que vous emporterez avec vous le jour de votre mort.

Vous êtes simplement et pleinement vous.

Pour découvrir qui l’on est, il faut se débarrasser de tout ce qui n’est pas vraiment soi. Lorsque l’on observe les mourants, on ne voit plus ni les défauts, ni les erreurs, ni même les maladies. On ne voit plus que l’être humain qui, au terme de sa vie, devient plus authentique, plus honnête, plus lui-même – exactement comme un enfant.

Est-ce seulement au début et au terme de sa vie que l’on peut découvrir qui l’on est ? Faut-il absolument attendre des circonstances extrêmes pour découvrir des vérités ordinaires ?

C’est cela la leçon fondamentale de l’existence : découvrir son moi véritable et l’authenticité chez les autres.

 

Elizabeth Kubler-Ross et David Kessler

 

Leçons de vie

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.